La biréfringence est égale à la valeur numérique de l'écart maximal entre l'indice de réfraction le plus petit et celui le plus grand dans une matière gemme anisotrope. Elle se mesure à l'aide d'un réfractomètre de gemmologie.
Les valeurs d'écart données dans la base vont légèrement au-delà de l'extrême minimal et de l'extrême maximal afin de tenir compte des éventuelles erreurs de lecture au réfractomètre.
Sur le principe d'Archimède, la densité est le rapport entre le poids d'une matière gemme et le poids de son même volume d'eau. Il s'exprime sans unité de mesure. Dans l'idéal, la densité se mesure à l'aide d'une balance hydrostatique digitale précise au 1/100ème de carat.
L'échelle de dureté ou l'échelle de Mohs indique la résistance à la rayure pour dix minéraux de référence. Le minéral numéro 1 est le plus tendre et le minéral numéro 10 est le plus dur. Entre ces extrémités, le minéral raye celui du numéro immédiatement inférieur mais sera rayé par celui du numéro immédiatement supérieur. Deux minéraux de même dureté se rayeront l'un l'autre mais difficilement. Les demi-échelons sont également utilisés.
   1 : Talc - friable sous l'ongle
   2 : Gypse - se raye avec l'ongle
   3 : Calcite - se raye avec une pièce en cuivre
   4 : Fluorite - se raye facilement avec une lame de canif
   5 : Apatite - se raye plus difficilement avec une lame
   6 : Orthose - raye difficilement une vitre en verre
   7 : Quartz - raye facilement une vitre en verre
   8 : Topaze - raye très facilement une vitre en verre
   9 : Corindon - coupe le verre
   10 : Diamant - coupe plus facilement le verre
Lorsqu'un rayon de lumière traverse l'air et pénètre dans une substance liquide ou solide, d'une part il est ralenti et d'autre part sa direction est déviée ou réfractée. Pour simplifier, l'indice de réfraction (IR) prend en compte l'angle de déviation limite de la lumière entre l'air et le solide. Il se mesure à l'aide d'un réfractomètre de gemmologie (jusqu'à 1,79).
Les IR donnés dans la base vont légèrement au-delà de l'extrême minimal et de l'extrême maximal afin de tenir compte des éventuelles erreurs de lecture au réfractomètre.
   : fréquent à peu commun
   : peu commun à rare
   : rare à très rare
   : très rare à rarissime
A noter :
- La beauté prime. L'indice de rareté proposé ici concerne la belle qualité gemme ou ornementale.
- La rareté est distincte de la valeur. L'offre et la demande font le prix alors que l'état des ressources disponibles fait la rareté. Une pierre peut être chère mais pas forcément rare alors qu'une pierre très rare ne sera pas forcément plus chère.
- La notion de rareté est relative. Pour une même pierre, il peut exister plusieurs variétés dont le degré de rareté sera différent selon la transparence, la couleur ou la provenance.
- Le critère de rareté évolue dans le temps. Une pierre peut être très rare jusqu'au jour où un nouveau gisement très productif est exploité, la rendant ainsi moins rare, ou inversement lorsque plus aucun gisement n'est découvert.
- Les gemmes artificielles/synthétiques ne sont pas rares, même si leur coût de fabrication est très élevé puisqu'il est possible de les reproduire à l'infini.
Cet indice reflète l'opinion de l'auteur et n'engage que lui.
Degré de rareté,
BRUT

: fréquent à peu commun
: peu commun à rare
: rare à très rare
: très rare à rarissime
Sur la rareté du brut :
- La beauté prime. L'indice de rareté proposé ici concerne la belle qualité gemme ou ornementale.
- La rareté est distincte de la valeur. L'offre et la demande font le prix alors que l'état des ressources disponibles fait la rareté. Une pierre peut être chère mais pas forcément rare alors qu'une pierre très rare ne sera pas forcément plus chère.
- La notion de rareté est relative. Pour une même pierre, il peut exister plusieurs variétés dont le degré de rareté sera différent selon la transparence, la couleur ou la provenance.
- Le critère de rareté évolue dans le temps. Une pierre peut être très rare jusqu'au jour où un nouveau gisement très productif est exploité, la rendant ainsi moins rare, ou inversement lorsque plus aucun gisement n'est découvert.
- Les gemmes artificielles/synthétiques ne sont pas rares, même si leur coût de fabrication est très élevé puisqu'il est possible de les reproduire à l'infini.
Degré de rareté,
TAILLÉ

: très fréquemment taillé
: usuellement taillé
: rarement taillé
: très rarement taillé
Sur la rareté de la taille :
- La taille sans facettes est appliquée aux cabochons, perles, camées, intailles et sculptures. Elle concerne le plus souvent les pierres ornementales opaques ou translucides. Il peut y avoir des exceptions pour les besoins de la joaillerie ou des arts décoratifs.
- La taille à facettes, réalisée par un lapidaire, est destinée à renforcer la brillance, l'éclat et le feu des gemmes transparentes.
- Un degré de rareté supérieur à celui de la disponibilité du brut indique une difficulté physique évidente à tailler telle que la petitesse des cristaux, une faible dureté ou une fragilité excessive.
Ces indices reflètent l'opinion de l'auteur et n'engagent que lui.
Chaque carré couvre l'une et/ou l'autre des couleurs suivantes :
    blanc  blanc pur, crème, cassé, ivoire
    bleu  bleu pâle à bleu nuit, bleu-vert, bleu-violacé
    brun beige marron  brun, du beige clair au marron foncé
    gris  gris très clair à foncé, argenté
    incolore  incolore, sans aucune couleur
    jaune  jaune pâle à bouton d'or, jaune-vert, doré
    multicolore bicolore  multicolore, 2 couleurs distinctes minimum
    noir  noir et gris très très foncé (anthracite)
    orange  orange, aux limites du jaune, rouge ou brun
    rose  rose pâle, bonbon, fuschia, magenta
    rouge  rouge, aux limites du orange, brun ou violet
    vert  vert pâle à sombre, vert-bleu, vert-doré
    violet mauve  violet clair à foncé, mauve, pourpre
La transparence est aussi appelée diaphanéité.
Trois possibilités pour une matière gemme :
 transparent = transparent : la lumière passe à travers sans distorsion
 translucide = translucide : la lumière passe à travers de manière floue
 opaque = opaque : la lumière ne passe pas à travers du tout
Le moteur reconnaît les matières gemmes d'après :
- les familles : quartz, zéolite, synthèse, verre...
- les noms usuels : citrine, péridot, émeraude...
- les variétés : rubellite, indicolite, verdelite...
- les synonymes : idocrase, barytine, dichroïte...
- les noms commerciaux : tashmarine®, zultanite®...
- les noms locaux : morrisonite, bolivianite, dallasite...
- les noms familiers : séraphinite, oeuf de tonnerre...
- les noms obsolètes ou peu usités : pycnite, trystine...
- les métaux natifs : or, argent, cuivre, platine...
- les noms anglais : chalcedony, garnet, topaz, ruby...
- les noms allemands : aquamarin, achat, smaragd...
- les noms de fabrication : Verneuil, Gilson, Chatham...
- les fautes : flourite, agirine, amétyste, damburite...
- l'absence d'accents : calcedoine, peridot, benitoite...
Astuce rapide : tapez juste les trois premières lettres...
Le moteur ne reconnaît pas :
- tout ce qui n'est pas une matière gemme, donc de nombreuses roches et minéraux.
- quelques noms relatifs aux matières gemmes n'ayant pas encore de fiche complète.
- Par défaut, cette liste est triée dans l'ordre alphabétique de A à Z. Vous pouvez inverser l'ordre en cliquant sur le triangle bleu. Vous pouvez trier toutes les colonnes de la même manière, du plus grand au plus petit et inversement. Le tri s'effectue sur la liste complète ou sur la sélection issue d'une recherche.
- Les noms sur fond vert indiquent des matières gemmes organiques
- Les noms sur fond rose indiquent des matières gemmes artificielles
- Les noms en bleu mènent à une fiche complète.
- Les matières amorphes ou cubiques sont monoréfringentes. La lumière ne se dédouble pas lorsqu'elle les traverse. Ces matières sont dites optiquement isotrope (ISO).
- Les matières cristallines de système trigonal, hexagonal ou quadratique sont biréfringentes. Elles possèdent un axe optique dont la lumière transmise perpendiculairement se divise en deux rayons polarisés distincts. Ces matières sont dites optiquement anisotrope uniaxe, dont la biréfringence peut être de signe optique positif ou négatif (U+ ou U-).
- Les matières cristallines de système orthorhombique, monoclinique ou triclinique sont également biréfringentes. Elles possèdent deux axes optiques dont la lumière transmise se divise en trois directions de vibration. Ces matières sont dites optiquement anisotrope biaxe, dont la biréfringence peut être de signe optique positif ou négatif (B+ ou B-).
Pour une meilleure visualisation et une analyse facile des données, les inscrits (gratuit) peuvent trier chacune des 26 colonnes, dans un sens comme dans l'autre.
   Profitez pleinement de cette fonctionnalité, en plus de bien d'autres :
    
inscrivez-vous !
L'intégralité des photos - inclusions et galerie - est visible uniquement pour les inscrits (gratuit).
   Profitez pleinement de cette fonctionnalité, en plus de bien d'autres :
    
inscrivez-vous !
Les inscrits (gratuit) accèdent à l'affichage de la liste des matières les plus approchantes par la couleur et par la transparence, puis par d'autres critères physiques ou optiques similaires, sous forme de tableau pratique.
   Profitez pleinement de cette fonctionnalité, en plus de bien d'autres :
    
inscrivez-vous !


gemmo.eu - base de données en gemmologie


  Chercher une gemme : aide
  

  
emeraude rubis saphir
Base de données de gemmologie pour mieux connaître et identifier les
     gemmes, synthèses & imitations

       accueil  |  intro   recherche avancée   références  |  liens  |  contact

     521 gemmes dont 80 fiches pratiques comprenant 2259 photos

 A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z
Toutes

 


Cette base de données est sponsorisée par  Gems-plus.com - pierres taillées pour la bijouterie, la collection ou la gemmologie  vente de pierres d'étude, de collection et de bijouterie




M'identifier

     Email         mot de passe       

                 Mot de passe oublié ?



M'inscrire

  • Vous devez vous inscrire (gratuit) si vous souhaitez accéder à toutes les fonctionnalités et photos de Gemmo.eu.
  • La version de votre navigateur doit dater de moins de 2 ans et être paramétrée pour accepter les cookies et les javascripts.
  • Dans le but de protéger les données vous concernant, vous êtes actuellement dans une section sécurisée et confidentielle du site, confirmée par le https inscrit dans le champ de votre navigateur en haut.

Email valide
TRÈS IMPORTANT : Vérifiez bien la validité de votre adresse Email. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas valider votre inscription. Aussi, mettez le nom de domaine gemmo.eu dans votre liste blanche afin que la confirmation de votre inscription ne tombe pas dans votre dossier de courriers indésirables.
Société ou établissement  (si applicable)
Civilité
Prénom
Nom
Pays
        Enfin, pour mieux vous connaître, veuillez cocher une ou plusieurs cases s'appliquant à votre cas :

    Je m'intéresse à Gemmo.eu parce que je suis...

 amateur passionné
 créateur ou négociant en joaillerie
 école de formation
 élève en formation
 gemmologue diplômé
 laboratoire d'expertise
 négociant en gemmes

  J'autorise Gemmo.eu (G-PLUS SARL) à m'adresser ponctuellement des messages par email pour m'informer des nouveautés survenues sur le site (nouvelles fiches, nouvelles fonctions, mises à jour conséquentes, etc.).

  

La base de données Gemmo.eu est en accès libre pour tout le monde.

Cependant, certains tableaux pratiques et certaines fonctions utiles sont accessibles uniquement aux inscrits. L'inscription est totalement gratuite.

Fonctionnalités
non inscrit
inscrit
(gratuit)
Tableau des valeurs gemmologiques
Accès à toutes les fiches individuelles disponibles
Choix d'affichage des gemmes usuelles / rarement taillées / les deux
Articles gemmo
Moteur de recherche textuel en haut à gauche
Affichage des photos de la galerie dans les fiches individuelles disponibles

≈30%

100%
Affichage des photos d'inclusions dans les fiches individuelles disponibles

≈30%

100%
Affichage du tableau des gemmes selon le groupe / la famille
Affichage du tableau des gemmes selon la classe chimique
Affichage du tableau des gemmes selon l'origine
Affichage du tableau des gemmes selon le système cristallin
Affichage des indices de qualité dans les fiches individuelles disponibles
Affichage des fiches disponibles par récence (nouvelles ou modifiées)
Affichage des confusions possibles et des indices de reconnaissance sous forme de tableau pratique dans les fiches individuelles disponibles
Tri des colonnes dans l'ordre croissant ou décroissant selon n'importe lequel des 26 critères affichés en en-tête
Recherche de gemme(s) par la couleur
Recherche de gemme(s) par la couleur du trait
Recherche de gemme(s) par la transparence
Recherche de gemme(s) par le degré de rareté (brut)
Recherche de gemme(s) par le degré de rareté (taillé)
Recherche de gemme(s) par le comportement au polariscope
Recherche de gemme(s) par l'effet optique visible
Recherche de gemme(s) par le caractère et le signe optique
Recherche de gemme(s) par l'IR mesuré
Recherche de gemme(s) par la biréfringence
Recherche de gemme(s) par la dureté
Recherche de gemme(s) par la densité
Recherche multiple - et/ou - selon n'importe lesquels des critères ci-dessus + tri des résultats selon 26 choix possibles