La biréfringence est égale à la valeur numérique de l'écart maximal entre l'indice de réfraction le plus petit et celui le plus grand dans une matière gemme anisotrope. Elle se mesure à l'aide d'un réfractomètre de gemmologie.
Les valeurs d'écart données dans la base vont légèrement au-delà de l'extrême minimal et de l'extrême maximal afin de tenir compte des éventuelles erreurs de lecture au réfractomètre.
Sur le principe d'Archimède, la densité est le rapport entre le poids d'une matière gemme et le poids de son même volume d'eau. Il s'exprime sans unité de mesure. Dans l'idéal, la densité se mesure à l'aide d'une balance hydrostatique digitale précise au 1/100ème de carat.
L'échelle de dureté ou l'échelle de Mohs indique la résistance à la rayure pour dix minéraux de référence. Le minéral numéro 1 est le plus tendre et le minéral numéro 10 est le plus dur. Entre ces extrémités, le minéral raye celui du numéro immédiatement inférieur mais sera rayé par celui du numéro immédiatement supérieur. Deux minéraux de même dureté se rayeront l'un l'autre mais difficilement. Les demi-échelons sont également utilisés.
   1 : Talc - friable sous l'ongle
   2 : Gypse - se raye avec l'ongle
   3 : Calcite - se raye avec une pièce en cuivre
   4 : Fluorite - se raye facilement avec une lame de canif
   5 : Apatite - se raye plus difficilement avec une lame
   6 : Orthose - raye difficilement une vitre en verre
   7 : Quartz - raye facilement une vitre en verre
   8 : Topaze - raye très facilement une vitre en verre
   9 : Corindon - coupe le verre
   10 : Diamant - coupe plus facilement le verre
Lorsqu'un rayon de lumière traverse l'air et pénètre dans une substance liquide ou solide, d'une part il est ralenti et d'autre part sa direction est déviée ou réfractée. Pour simplifier, l'indice de réfraction (IR) prend en compte l'angle de déviation limite de la lumière entre l'air et le solide. Il se mesure à l'aide d'un réfractomètre de gemmologie (jusqu'à 1,79).
Les IR donnés dans la base vont légèrement au-delà de l'extrême minimal et de l'extrême maximal afin de tenir compte des éventuelles erreurs de lecture au réfractomètre.
   : fréquent à peu commun
   : peu commun à rare
   : rare à très rare
   : très rare à rarissime
A noter :
- La beauté prime. L'indice de rareté proposé ici concerne la belle qualité gemme ou ornementale.
- La rareté est distincte de la valeur. L'offre et la demande font le prix alors que l'état des ressources disponibles fait la rareté. Une pierre peut être chère mais pas forcément rare alors qu'une pierre très rare ne sera pas forcément plus chère.
- La notion de rareté est relative. Pour une même pierre, il peut exister plusieurs variétés dont le degré de rareté sera différent selon la transparence, la couleur ou la provenance.
- Le critère de rareté évolue dans le temps. Une pierre peut être très rare jusqu'au jour où un nouveau gisement très productif est exploité, la rendant ainsi moins rare, ou inversement lorsque plus aucun gisement n'est découvert.
- Les gemmes artificielles/synthétiques ne sont pas rares, même si leur coût de fabrication est très élevé puisqu'il est possible de les reproduire à l'infini.
Cet indice reflète l'opinion de l'auteur et n'engage que lui.
Degré de rareté,
BRUT

: fréquent à peu commun
: peu commun à rare
: rare à très rare
: très rare à rarissime
Sur la rareté du brut :
- La beauté prime. L'indice de rareté proposé ici concerne la belle qualité gemme ou ornementale.
- La rareté est distincte de la valeur. L'offre et la demande font le prix alors que l'état des ressources disponibles fait la rareté. Une pierre peut être chère mais pas forcément rare alors qu'une pierre très rare ne sera pas forcément plus chère.
- La notion de rareté est relative. Pour une même pierre, il peut exister plusieurs variétés dont le degré de rareté sera différent selon la transparence, la couleur ou la provenance.
- Le critère de rareté évolue dans le temps. Une pierre peut être très rare jusqu'au jour où un nouveau gisement très productif est exploité, la rendant ainsi moins rare, ou inversement lorsque plus aucun gisement n'est découvert.
- Les gemmes artificielles/synthétiques ne sont pas rares, même si leur coût de fabrication est très élevé puisqu'il est possible de les reproduire à l'infini.
Degré de rareté,
TAILLÉ

: très fréquemment taillé
: usuellement taillé
: rarement taillé
: très rarement taillé
Sur la rareté de la taille :
- La taille sans facettes est appliquée aux cabochons, perles, camées, intailles et sculptures. Elle concerne le plus souvent les pierres ornementales opaques ou translucides. Il peut y avoir des exceptions pour les besoins de la joaillerie ou des arts décoratifs.
- La taille à facettes, réalisée par un lapidaire, est destinée à renforcer la brillance, l'éclat et le feu des gemmes transparentes.
- Un degré de rareté supérieur à celui de la disponibilité du brut indique une difficulté physique évidente à tailler telle que la petitesse des cristaux, une faible dureté ou une fragilité excessive.
Ces indices reflètent l'opinion de l'auteur et n'engagent que lui.
Chaque carré couvre l'une et/ou l'autre des couleurs suivantes :
    blanc  blanc pur, crème, cassé, ivoire
    bleu  bleu pâle à bleu nuit, bleu-vert, bleu-violacé
    brun beige marron  brun, du beige clair au marron foncé
    gris  gris très clair à foncé, argenté
    incolore  incolore, sans aucune couleur
    jaune  jaune pâle à bouton d'or, jaune-vert, doré
    multicolore bicolore  multicolore, 2 couleurs distinctes minimum
    noir  noir et gris très très foncé (anthracite)
    orange  orange, aux limites du jaune, rouge ou brun
    rose  rose pâle, bonbon, fuschia, magenta
    rouge  rouge, aux limites du orange, brun ou violet
    vert  vert pâle à sombre, vert-bleu, vert-doré
    violet mauve  violet clair à foncé, mauve, pourpre
La transparence est aussi appelée diaphanéité.
Trois possibilités pour une matière gemme :
 transparent = transparent : la lumière passe à travers sans distorsion
 translucide = translucide : la lumière passe à travers de manière floue
 opaque = opaque : la lumière ne passe pas à travers du tout
Le moteur reconnaît les matières gemmes d'après :
- les familles : quartz, zéolite, synthèse, verre...
- les noms usuels : citrine, péridot, émeraude...
- les variétés : rubellite, indicolite, verdelite...
- les synonymes : idocrase, barytine, dichroïte...
- les noms commerciaux : tashmarine®, zultanite®...
- les noms locaux : morrisonite, bolivianite, dallasite...
- les noms familiers : séraphinite, oeuf de tonnerre...
- les noms obsolètes ou peu usités : pycnite, trystine...
- les métaux natifs : or, argent, cuivre, platine...
- les noms anglais : chalcedony, garnet, topaz, ruby...
- les noms allemands : aquamarin, achat, smaragd...
- les noms de fabrication : Verneuil, Gilson, Chatham...
- les fautes : flourite, agirine, amétyste, damburite...
- l'absence d'accents : calcedoine, peridot, benitoite...
Astuce rapide : tapez juste les trois premières lettres...
Le moteur ne reconnaît pas :
- tout ce qui n'est pas une matière gemme, donc de nombreuses roches et minéraux.
- quelques noms relatifs aux matières gemmes n'ayant pas encore de fiche complète.
- Par défaut, cette liste est triée dans l'ordre alphabétique de A à Z. Vous pouvez inverser l'ordre en cliquant sur le triangle bleu. Vous pouvez trier toutes les colonnes de la même manière, du plus grand au plus petit et inversement. Le tri s'effectue sur la liste complète ou sur la sélection issue d'une recherche.
- Les noms sur fond vert indiquent des matières gemmes organiques
- Les noms sur fond rose indiquent des matières gemmes artificielles
- Les noms en bleu mènent à une fiche complète.
- Les matières amorphes ou cubiques sont monoréfringentes. La lumière ne se dédouble pas lorsqu'elle les traverse. Ces matières sont dites optiquement isotrope (ISO).
- Les matières cristallines de système trigonal, hexagonal ou quadratique sont biréfringentes. Elles possèdent un axe optique dont la lumière transmise perpendiculairement se divise en deux rayons polarisés distincts. Ces matières sont dites optiquement anisotrope uniaxe, dont la biréfringence peut être de signe optique positif ou négatif (U+ ou U-).
- Les matières cristallines de système orthorhombique, monoclinique ou triclinique sont également biréfringentes. Elles possèdent deux axes optiques dont la lumière transmise se divise en trois directions de vibration. Ces matières sont dites optiquement anisotrope biaxe, dont la biréfringence peut être de signe optique positif ou négatif (B+ ou B-).
Pour une meilleure visualisation et une analyse facile des données, les inscrits (gratuit) peuvent trier chacune des 26 colonnes, dans un sens comme dans l'autre.
   Profitez pleinement de cette fonctionnalité, en plus de bien d'autres :
    
inscrivez-vous !
L'intégralité des photos - inclusions et galerie - est visible uniquement pour les inscrits (gratuit).
   Profitez pleinement de cette fonctionnalité, en plus de bien d'autres :
    
inscrivez-vous !
Les inscrits (gratuit) accèdent à l'affichage de la liste des matières les plus approchantes par la couleur et par la transparence, puis par d'autres critères physiques ou optiques similaires, sous forme de tableau pratique.
   Profitez pleinement de cette fonctionnalité, en plus de bien d'autres :
    
inscrivez-vous !


gemmo.eu - base de données en gemmologie


  Chercher une gemme : aide
  

  
emeraude rubis saphir
Base de données de gemmologie pour mieux connaître et identifier les
     gemmes, synthèses & imitations

       accueil  |  intro   recherche avancée   références  |  liens  |  contact

     521 gemmes dont 80 fiches pratiques comprenant 2259 photos

 A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z
Toutes



Visitez Gemmo.eu sur Facebook   Visitez Gemmo.eu sur Pinterest  

email   imprimer cette page  


Cette base de données est sponsorisée par  Gems-plus.com - pierres taillées pour la bijouterie, la collection ou la gemmologie  vente de pierres d'étude, de collection et de bijouterie




Liens utiles  -  chimie, minéralogie, gemmologie


Ce répertoire (non exhaustif) indique une sélection de sites web retenus pour leur contenu didactique.

  A noter :
  • Les drapeaux et n'indiquent pas la provenance mais uniquement la langue.
  • Les liens sont listés par ordre alphabétique pour chaque rubrique.
  • D'un clic, le signe    vous permet de cacher ou de montrer    le contenu de chaque rubrique. Cette fonction est pratique si vous souhaitez consulter ou imprimer la page en ne gardant que les seules rubriques qui vous intéressent.
  • Si un lien web est cassé, signalez-le et tout devrait rentrer rapidement dans l'ordre.
  • S'il manque un lien web qui vous semble important, signalez-le.
  • Cette base de données est construite à l'aide de nombreuses références listées séparément, à la page des Références.
  Bases de données

Agab.be : Petit album de minéralogie
AllAboutGemstones.com : Guide to the world of diamonds, gemstones and jewelry
All-Gemstones.com : List of gemstones and rare minerals
AmMin.GeoScienceWorld.org : American Mineralogist, search full-text 1976 to present
Athena.Unige.ch : Mineral database
CDC.gov/Niosh : Base de données des fiches internationales de sécurité chimique
ClassicGems.net : Information on over 500 different types of gemstones/minerals
Cours.PolyMTL.ca : Clef d'identification visuelle des minéraux communs
Euromin.w3sites.net : The EuroMin project
FreePatentsOnline.com : United States patent search engine
Galleries.com : Mineral gallery
GemInterest.com : Site portail et base de données de gemmologie
Gemmologie.be : Glossaire multilingue
Gemmology.ch : Base de données de gemmologie & inclusions
GemologyProject.com : Gemstone and gem science wiki-style database
GemRocks (C.cmich.edu) : Ornamental & Curio Stones
GemsDat : Gemmological database
GemstoneBuzz.com : Gemstone identification & information
GIA-Library chez Archive.org : GIA library free access
GéoWiki.fr : Encyclopédie Wiki dédiée à la géologie et aux sciences de la Terre
HandbookofMineralogy.org : Handbook of mineralogy PDFs
IMA Master List - Dec. 2014 : List of IMA minerals PDF
Metafro.be : Mineralogy database
Mindat.org : The mineral and locality database
Minerals.Caltech.edu : Mineral spectroscopy server
Minerals.net : Information guide to rocks, minerals and gemstones
Nature.Berkeley.edu : Alphabetical mineral reference
Obs.Univ-BPClermont.fr : Index of the Raman spectroscopy data set
Patft.USPTO.gov : United States patent full-text databases
RealGems.org : Collector stones and rare facetable minerals
Rruff.info : Database of Raman spectra, X-ray diffraction and chemistry data for minerals
Saint-Hilaire.ca : Espèces minérales du Mont St Hilaire, Canada
WebMineral.com : The mineralogy database
Wikipedia.org : Liste des minéraux



  S'informer

Aventures-Cristallines.fr : Restons curieux des intrigues de la nature...
Beyond 4Cs : 23 sites for free gemology courses & resources...
Fieldgemology.org : A travel blog to the mysterious origins of gemstones...
Gemaddicts.com : Gemological community for consumers, collectors, and professionals...
Gemmes-inclusions.com : Macro- et micro-photos de gemmes et minéraux...
GemologyOnLine.com : Interactive gemmological resource...
Gemstones-Guide.com : Colored gemstones guide...
Gemology.se : Gill's historical index to gems and jewelry online...
Gem-Passion.com : pictures & articles by Gagan Choudhary, India...
Geopolis.fr : La Terre pour passion...
GiantCrystals.Strahlen.org : The giant crystal project...
Gill's Historical Index to Gems & Jewelry Online : 20.000 listings over 350 years...
JewelInfo4u.com : Gemstones and jewellery guide...
JJKent.com : Precious stones guides...
JM-Derochette.be : Conoscopy guide...
Kasuku.ch : Les secrets de notre planète...
Minerant.org : Extensive collection of links to mineralogy related sites...
Nordskip.com : Gem(m)ology, an exploration into the world of colored stones...
Oee.Nrcan.Gc : La lumière expliquée...
OeufsPolis.com : Collections d'œufs polis...
Pearl-Guide.com : Pearl information source...
Perles.tv : Tout l'univers des perles de culture...
QuartzPage.de : All about the mineral Quartz...
Ruby-Sapphire.com : Articles about ruby, sapphire, jade and precious stones...
The-Vug.com : All things mineralogical online...
WorldofJaspers.com : World of Jaspers...



  Se former

Académie du Luxe : structure de formation dédiée aux métiers du luxe (Paris, France)
Asian Institute of Gemological Sciences (AIGS) : cours et formation au diplôme interne (Bangkok, Thailande)
Canadian Institute of Gemmology (CIG) : formation au diplôme de gemmologue AG-CIG (Vancouver, Canada)
Canadian Gemmological Association (CGA) : formation au diplôme de gemmologue FCGmA (Toronto, Canada)
Ecole Belge de Gemmologie (EBG) : formation au diplôme européen de gemmologue FEEG (Bruxelles, Belgique)
Ecole de Gemmologie de Montreal (EGM) : formation aux diplômes FGA, GG ou FCGmA (Montréal, Canada)
Ecole des Gemmes : formation au diplôme de gemmologue FGA (Bourg la Reine, France)
Gem Lab Marseille : formation au diplôme de gemmologue FGA (Marseille, France)
Gemmological Asso. of Great Britain (Gem-A) : formation au diplôme de gemmologue FGA (Londres, Gr. Bretagne)
Gemological Institute of America (GIA) : formation au diplôme de gemmologue GG (Californie, USA)
Gemological Institute of America (GIA) Thailand : formation au diplôme de gemmologue GG (Bangkok, Thaïlande)
German Gemmological Association (GGA) : formation au diplôme de gemmologue FGG (Idar Oberstein, Allemagne)
Institut de Bijouterie de Saumur : formation au brevet professionnel de gemmologue BPG (Saumur, France)
Institut de Gemmologie de Madagascar (IGM) : formation au diplôme de gemmologue FGA (Madagascar)
Institut National de Gemmologie (ING) : formation au diplôme interne ING et européen FEEG (Paris, Lyon..., France)
Institute of Gemmology (HRD) : différentes formations diplômantes dont HRD G (Anvers, Belgique)
International Gemological Institute (IGI) : formation au diplôme de gemmologue IGI (Anvers, Belgique)
Laboratoire Français de Gemmologie (LFG) : formation au diplôme interne de gemmologie (Paris, France)
Université de Lyon 1 : formation au diplôme universitaire de gemmologie DUG (Lyon, France)
Université de Nantes : formation au diplôme universitaire de gemmologie DUG (Nantes, France)



  Salons, expo-ventes annuelles

Tucson gem shows  Janvier-Février : Tucson Gem & Mineral Shows, Arizona, USA
Baselworld Gem Show à Bâle  Mars : BaselWorld, Bâle, Suisse
Mineral Expo Paris  Mars : Mineral Expo, Paris Grenelle 15ème
Mineral & Gem Ste Marie aux Mines  Juin : Mineral & Gem, Sainte-Marie-aux-Mines, Alsace
Hong-Kong Gem and Jewellery Show  Juin et Septembre : Hong-Kong Jewellery & Gem Fair
Munich Gem Show  Octobre : Munich Gem Show, Allemagne
MineraLyon  Novembre : MineraLyon, Lyon-Villeurbanne
Mineral Expo Paris  Décembre : Mineral Expo, Paris Charenton 12ème


  Forums de discussion

Bijoux à la cheville : Bijouterie & Gemmes, France/Canada
GemInterest : Gemmologie, France (groupe privé sur Facebook)
Gemmes.forumactif.com : Gemmologie, France
GemologyOnLine.com : Gemology, USA
Geoforum.fr : Géologie dont minéralogie, France
Mindat.org : Mineralogy, USA
Pearl-Guide.com : Pearls, USA
PriceScope.com : Diamond, USA



  Associations, institutions

AFGems-Paris : Association Française de Gemmologie (AFG), Paris
AFGemmologie-Lyon.fr : Association Française de Gemmologie (AFG), groupe de Lyon
CIBJO.org : The World Jewellery Confederation (CIBJO)
FEEG.net : Federation for European Education in Gemmology (FEEG)
Gemmology.be : Société Belge de Gemmologie (SBG)
Gem.org.au : Gemmological Association of Australia (GAA)
Gemstone.org : International Color Gemstone Association (ICA)
IMA-CNMNC : International Mineral Association & CNMNC
MineralogicalAssociation.ca : Mineralogical Association of Canada (MAC)
MinSocAm.org : Mineralogical Society of America (MSA)
ScotGem.co.uk : The Scottish Gemmological Association (SGA)
SFMC-fr.org : Société Française de Minéralogie et de Cristallographie (SFMC)



  Laboratoires d'analyses gemmologiques

AGLGemLab.com : American Gemological Laboratories, AGL, New York, USA
AIGSthailand.com : Asian Institute of Gemological Sciences, AIGS, Bangkok, Thailande
CaratGemLab.com : Carat Gem Lab, CGL, Montigny-les-Metz, France
GIA.edu : Gemological Institute of America, GIA, Californie, USA
GIAthai.net : Gemological Institute of America, GIA, Bangkok, Thailande
GemResearch.ch : Gem Research Swisslab, GRS, Lucerne, Suisse
GGTL-Lab.org : fusion de GemTechLab et GemLab, Genève & Liechtenstein
GTLJaipur.info : Gem Testing Laboratory, GTL, Jaipur, Inde
Laboratoire-Francais-Gemmologie.fr : Laboratoire Français de Gemmologie, LFG, Paris, France
MonacoGemLab.com : Laboratoire gemmologique de Monaco, MGL, Monte-Carlo, Monaco
SSEF.ch : Swiss Gemmological Institute, SSEF, Bâle, Suisse
StoneGroupLabs.com : Stone Group Labs, SGL, Missouri, USA



  Musées

AgiWeb.org : Répertoire des sites web de musées minéralogiques dans le monde
Minerant.org : Répertoire des sites web de musées minéralogiques dans le monde

ENSMP : Musée de minéralogie de l'Ecole des Mines de Paris
FMM : Fersman Mineralogical Museum, Moscou, Russie
MMUH : Mineralogisches Museum, Hambourg, Allemagne
MNHN : Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris
Museum-Mineral : MNHN, galerie virtuelle, Paris
Smithsonian : National Museum of Natural History, Washington, USA


  Utilitaires

Diamdb.com : Diamond shape and size comparisons
Gemsize.com : Gemstone size comparisons
Gemval.com : Online gemstone appraisal
Lenntech.com : Classification périodique des éléments atomiques et correspondances
Ptable.com : Classification périodique des éléments atomiques et correspondances
Vom.be : Tableau de Mendeleïev et correspondances
WebElements.com : Home of the periodic table
Wolframalpha.com : Dynamic computations based on a collection of built-in data, algorithms, and methods



  Législation, réglementation, commission, harmonisation

CIBJO.org : Terminology, classification & harmonisation (cf blue books)
Décret-2002-65-du-14/01/02 : seul texte de loi français existant relatif au commerce des pierres gemmes et des perles
Douane.gouv.fr : Dédouanement des pierres, réglementation sur les métaux précieux, poinçonnage, etc.
Douane.gouv.fr : Restrictions commerciales, marchandises interdites ou soumises à formalités
LMHC-gemology.org : Laboratory Manual Harmonisation Committee
JVClegal.org : Ethics, integrity & compliance about minerals